http://archipel-fouesnant.fr/agenda/tempus-extraordinarius

 10.11.2017

Tempus Extraordinarius-Dès 11 anscreation-archipelSophie Brech et Louis Fortier / Fools and Feathers

Tempus Extraordinarius n’est pas la suite du Destin tragi-comique de Tubby et Nottubby. Il en est l’écho brûlant, où la rencontre fortuite de deux vagabonds, une nuit, sur les quais de la Seine à Paris, permet au monde de préserver une lueur d’humanité, alors que s’étend partout une nouvelle ère de terreur.

Confrontés à un monde dépourvu de toute liberté, condamnés à survivre, Tubby et Nottubby seront emportés par les flots tumultueux de l’Histoire et du Temps, en une épique traversée d’eux-mêmes.

Par-delà la barbarie et le chaos du monde, Tempus Extraordinarius est un hommage à l’émerveillement, au rêve, à l’espoir et à la vie.


 

 

Saint Joseph. Dans le Radar

13 janvier 2017

Les élèves de Saint Joseph ont été accueillis par le Pacha.

Dans le cadre de son programme « Citoyenneté-Défense », une classe de 4ème du Collège Saint-Joseph a visité, mardi, le Radar de Bretagne à la base de Loperhet. Une sortie initiée et guidée par le correspondant-défense de la municipalité, Joël Chandelier. 

Le Département n'est pas dépourvu d'infrastructures militaires. Notamment maritimes. Mais à la méconnaissance de la majorité, Loperhet abrite une petite base de l'Armée de l'air... sans avion. Cette infrastructure du nom de Détachement Air 928 de Brest-Loperhet dépendait auparavant de la Base Aérienne de Tours. Elle est désormais entièrement autonome sous le commandement du lieutenant-colonel Philippe BAROU. À noter également qu'au sein de ce détachement situé à l'intérieur du Radar de Bretagne existent une unité de commandos de l'Armée de l'air et un groupe cynophile. La mission première des militaires au Radar de Bretagne est de surveiller les mouvements d'aéronefs militaires survolant leur secteur et de coordonner ceux des appareils de l'Armée de l'air. Dans leurs missions, ils sont amenés à collaborer avec les contrôleurs civils, en charge du suivi des aéronefs en route (simple passage dans le ciel), dans une zone couvrant une grande partie du territoire national et de la façade Atlantique. Le lieutenant-colonel Philippe BAROU a accueilli en personne les jeunes Fouesnantais. Avant de présenter la base de Loperhet. Les élèves ont visité la salle de contrôle avec un exposé sur le rôle des contrôleurs aériens. Puis les très confinés « Îlot B » où se trouvent les commandos de l'Armée de l'air et le groupe cynophile. Les collégiens ont assisté à une démonstration de chien d'attaque, puis à une recherche d'explosifs. Une sortie est programmée à la fin de ce mois afin de visiter la BAN Landivisiau et ses rafales, suivie d'une visite du fort de Montbarey à Brest. Fin mars, les élèves mettront le cap sur la BAN de Lann Bihoué et ses avions de surveillance maritime, avant une dernière sortie au mois de mai à l'école de Gendarmerie de Châteaulin.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/fouesnant/saint-joseph-dans-le-radar-13-01-2017-11361338.php#UTguGzdBr6bjmy9T.99


ANNÉE 2015-2016

24.06.2016 - Journée à Odet Loisirs


Saint-Joseph. Au coeur de Lann Bihoué 

 

Les élèves n'ont d'yeux que pour les avions.
Les élèves n'ont d'yeux que pour les avions
Vendredi, une classe de 4e du collège Saint-Joseph a visité la Base d'Aéronautique Navale de Lann Bihoué (BAN). Une virée au coeur de la Marine nationale pilotée par le correspondant Défense de la municipalité, Joël Chandelier. 

Les élèves et leurs encadrants sont allés à la rencontre des militaires, et notamment des pilotes de chasse. L'exposé, par un pilote d'Atlantic 2, a permis aux collégiens fouesnantais de mieux appréhender les missions de ces avions de surveillance maritime et lutte anti sous-marine. « Voir davantage depuis la participation de la France aux frappes aériennes en Irak », expliquera le pilote. Secret militaire oblige, on n'en saura pas plus. Les élèves de Saint-Joseph ont également rencontré le pilote d'un Falcon 50. Un avion servant à la rescue et à la recherche en mer (SAR), ainsi qu'à la surveillance du plan d'eau, pour la recherche de pollutions. Les élèves ont pu visiter le cockpit de ce Falcon 50 qui en son temps, a transporté les présidents de la République. Toute BAN étant protégée par des marins-pompiers, la caserne de Lann Bihoué fut un passage obligé pour les jeunes Fouesnantais. Seule déception pour la joyeuse troupe, la fermeture des portes de la fauconnerie. Les buses et faucons dédiés à la protection des avions avant leur vol contre les oiseaux étaient au repos. « Ils sont très sensibles au stress ».
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/fouesnant/saint-joseph-au-coeur-de-lann-bihoue-25-04-2016-11043105.php#gxuQxSODdqIOUt0m.99


Mardi, le correspondant Défense de la municipalité, Joël Chandelier, a entamé son programme de visites, mis en place avec le collège Saint-Joseph, sur les sites militaires de Bretagne. L'élu fouesnantais a emmené les élèves de 4e de l'établissement dans les murs de la base sous-marine de Lorient. Deux thèmes ont été choisis cette année par les élèves et leurs enseignants : celui du devoir de mémoire et celui de la citoyenneté en matière de Défense nationale. Béatrice TANDE et Caroline SICARD avaient également décidé de faire escale au Musée du sous-marin Flore. En mars, les collégiens visiteront la Base aéronavale (BAN) de Landivisiau et ses Rafales, ainsi que le Fort de MONTBAREY, à Brest. En avril, cap sur la BAN de Lann-Bihoué et ses avions de surveillance maritime Atlantic II. Enfin, en mai, les élèves seront accueillis à l'école de gendarmerie de Châteaulin.


Dans la classe de 404, les élèves doivent créer une revue de presse thématique en épluchant des journaux et magazines sans exclusive d’opinion. Une nouvelle opportunité s’offre : s’informer sur le web. Mais comment savoir si les sources sont fiables ?

Pour cela, nous avons fait intervenir Alexis LEMEE, responsable des outils numériques mis au service du public à la médiathèque de FOUESNANT. Il connaît bien son sujet ayant fait un mémoire sur Google.


L’idée était de donner aux quatrièmes des pistes pour aller chercher l’actualité en ligne et surtout de tenter de s’assurer qu’une source d’information est fiable. Après leur avoir donné quelques pistes et quelques astuces, après avoir décrypté le fonctionnement (approbation, algorithmes, fils d’actualités…) de “Google Actualités”, il les a mis en garde face à deux pièges : les sites de buzz, (par exemple, MSN et Yahoo ne contrôlent pas leurs sources) et les réseaux sociaux ! L’actualité à chaud n’est pas toujours, loin s’en faut, vérifiée. L’objectif, faire beaucoup de clics en un instant précis, est bien loin de l’éthique exigée des journalistes.

Bref, valider une information, recouper les sources, les citer, tout un nouveau chantier pour les 404 !



Alexis LEMEE - 

Responsable des outils numériques mis au service du public à la médiathèque de FOUESNANT


ANNEE 2014-2015


Télécharger
405 à LANDIVISIAU.doc
Document Microsoft Word 510.0 KB


 

 

Noël approche, et comme tous les ans l'opération "Restos du Coeur" recommence. Nous collectons cette année encore, avec la classe de 404 qui s'est investie dans le projet, des jouets en bon état de fonctionnement, des chocolats et les vêtements trop petits mais toujours portables (jean, blouson, tee-shirt, pull...)

Parce que les Restos de QUIMPER comptent sur nous pour améliorer le quotidien des bénéficiaires et préparer les colis de Noël, dépêchons nous de remplir nos cartons !!! 

Dépôt à la salle TABARLY jusqu'au 17.12.2014

 


On compte sur vous !!!! afin d'égaler et voire dépasser les années précédentes...