Cérémonie du 11 novembre

Les établissements catholiques de Fouesnant étaient présents ce 11 novembre pour permettre le travail de mémoire, promouvoir la paix et défendre des valeurs de liberté. En partenariat avec la mairie, trois élèves du collège ont successivement lu le manifeste dans une atmosphère solennelle et un public nombreux. A la suite de la messe, nous avons assisté à la remise de la légion d'honneur à Mme Christiane MARTIAL. Beaucoup d'émotion et une conscience collective encourageante. 

Ce vendredi 29 septembre 2017 à 18 h 30, avait lieu la remise des diplômes du brevet des collèges (D.N.B) aux anciens élèves de 3ème du collège St Joseph. C'est avec une certaine effervescence que les - désormais - jeunes lycéens ont pu se retrouver et échanger avec leurs professeurs et les personnels de l'établissement présents. Les familles avaient été conviées à ce moment solennel pour mettre en valeur la réussite de leurs enfants.  Nous leur souhaitons à tous une bonne continuation. 

 

Année scolaire 2016-2017


 

        21.06.2017

Trois élèves du collège Saint-Joseph viennent de publier leur premier roman, Kontadenn. Un travail de 2 ans et demi qui se concrétise à présent aux éditions du Chemin Faisant. Lisa Barré, Carole Laurec et Eglantine Le Fort ont 15 ans. « Nous sommes toutes nées en janvier 2002 à deux jours intervalles, précisent-elles, nous avons commencé à écrire ce livre en 5ème, au départ il n'y avait qu'un titre : Forest Wonderland. »

À partir de ces deux mots, toute une histoire s'est développée. Un univers fait de mondes parallèles et de légendes celtes qui évoque le passage de l'enfance à l'adolescence. « On a mis de petites références au réalisateur d'animation japonais Hayao Miyazaki, expliquent-elles, mais l'inspiration principale c'est le moment où on cesse d'avoir des jeux imaginaires d'enfants. On s'est beaucoup amusé à écrire, sans jamais se disputer. Cela se ressent sans doute, le livre est très joyeux. »

 

L'ouvrage a pu voir le jour avec le soutien d'une enseignante de Saint-Joseph, Arlette BOUGUYON, de la documentaliste Christine BARBARIT, ainsi que de Patrick Barbier, le responsable librairie de l'Espace culturel du Leclerc de PLEUVEN. Kontadenn sera disponible à l'Espace culturel ainsi qu'à la librairie RAVY de Quimper d'ici la fin du mois de juin. Les trois auteures seront en dédicace à la médiathèque de Fouesnant à la rentrée prochaine.

22.06.2017


Elles sont jeunes, insouciantes, elles aiment écrire et conter des histoires. Comme nombre d'ados, Lisa, Carole et Églantine ont des rêves plein la tête. À la petite différence près, qu'elles ont su réaliser leur vœu plus fou : devenir écrivain. 

Dans quelques jours, le roman des trois jeunes Fouesnantaises sera disponible en librairie. « Kontadenn », ou légende en breton, vient concrétiser plus de deux années d'aventure littéraire en commun. Et cette histoire, justement, n'a rien de commun. Lisa BARRE, Carole LAUREC et Églantine LE FORT sont élèves de 5e au collège Saint-Joseph. Leur enseignante de français puis de latin, Arlette BOUGUYON détecte déjà chez les jeunes filles une propension à la lecture et à l'écriture. Mais également un esprit d'initiative et une abnégation bien au-dessus de la moyenne. « On aime la littérature, on participe toutes les trois au club de lecture animé par Christine BARBARIT, la documentaliste de l'établissement ». Un jour, Lisa jette sur une feuille une petite histoire qu'elle intitule « Forest Wonderland ». « C'était pour jouer, à peine un demi-chapitre ». Mais voilà, les copines la prennent au mot. « On va raconter des histoires ». En 5e, elles n'ambitionnent en rien d'écrire un roman. « C'était seulement de l'expression écrite ». L'histoire se met alors en marche et elles parlent d'une même voix. « Un lien très fort nous unit. On écrivait chacune à la maison, mais toujours en connexion. On a inventé des personnages. Enfin presque puisqu'on a gardé nos prénoms ».

Un soutien de poids

Elles se regardent et partent d'une franche rigolade. « Bon, c'est vrai, KONTADENN, c'est nous. Les prénoms changent uniquement lorsque l'on passe dans le monde fantastique ». Mais pour l'heure, le livre n'est qu'à l'état embryonnaire. Il leur faut un soutien qu'elles trouveront auprès de Christine BARBARIT et Patrick BARBIER, écrivain fouesnantais et intervenant auprès de la Médiathèque de l'Archipel. Au-delà de l'aspect purement technique (correction, reformulation de certaines phrases), les adultes leur apportent un réel soutien psychologique et un supplément d'âme. « Ils ont su nous remotiver à certains moments ». La mouture est là, le livre évolue. « Au début, on était en 5e, c'était un peu enfantin. On s'en aperçoit aujourd'hui et on regrette un peu. Mais c'est fait et les chapitres que l'on a rajoutés au fur et à mesure sont plus mûrs ». Lorsque Patrick Barbier fait marcher son réseau et propose l'ouvrage aux éditions « Chemin faisant », les filles ne savent pas encore qu'elles seront éditées, « avec notre nom dessus ». On imagine aisément la surprise et les cris de joie. 

Pratique 

Disponible aux éditions « Chemin faisant », à la librairie Ravy de Quimper et au Centre culturel Quai 29 de Fouesnant-Pleuven. Prix : 10 €.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/fouesnant/kontadenn-l-aventure-de-trois-collegiennes-22-06-2017-11567571.php#1FeGx3JP8vWQJYt3.99


COURSE EN COURS 2016-2017

 

17.05.2017

Saint Joseph.

La Breizh Tutut en pole position.

La « Breizh Tutut », équipe de 3ème du collège Saint-Joseph, a décroché vendredi, à Rennes, le Grand Prix régional du concours national         "Course en cours », un projet pédagogique et interdisciplinaire axé sur les sciences et la technologie. Une fierté pour les jeunes Fouesnantais qui participeront à la finale nationale le 7 juin. 

La Breizh Tutut a eu de sérieux adversaires lors du concours « Course en cours ». Jusqu'au bout, la lutte a été serrée avec une équipe de 1ère S « Sciences de l'ingénieur » de Brest (2ème), et les deux autres équipes de Saint-Joseph, Fire Car (3ème) et Speed King's 29 (4ème). Au total, ce sont 97 élèves de 3ème de l'établissement fouesnantais qui ont participé à l'aventure, guidés par Steven DIQUELOU, professeur de technologie. Seize équipes mixtes avaient été formées pour défendre les couleurs de Saint-Joseph qui participait pour la 2ème fois à ce challenge. Chacune a créé sa propre écurie de bolide électrique en utilisant les mêmes outils et processus que les ingénieurs et professionnels de la course automobile. À une échelle moindre mais avec la même passion. « C'est certes un projet en partie virtuel puisqu'il s'agit de modèles réduits mais la démarche est bien réelle », indiquait l'enseignant lors de la préparation.

En finale nationale à Paris

 

Lors de la finale régionale du concours (qui a réuni 8.000 élèves de l'Hexagone) pour laquelle trois équipes fouesnantaises s'étaient qualifiées, les concurrents ont disputé plusieurs épreuves telles que la validation du véhicule, des tests de vitesse, un oral sur leur travail de sponsoring-marketing, un oral technique et pour finir une course par élimination directe sur une piste de 20 m. Lucie, la chef d'équipe ; Ryan, l'ingénieur de conception ; Clément, l'ingénieur de fabrication ; Clara, la responsable d'essai ; Manon, la responsable design et Mathilde, la responsable de la communication, forment l'écurie « Breizh Tutut », lauréate du concours avec une reproduction de la Bugatti Chiron. Cette performance leur ouvre la voie de la finale nationale, qui aura lieu le mercredi 7 juin à Paris.
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/fouesnant/saint-joseph-la-breizh-tutut-en-pole-position-18-05-2017-11517861.php#z2bi3JEOTdBer7D1.99


27.04.2017  Demi finale au collège :

Les 3 premières équipes sont qualifiées pour la finale Régionale à RENNES.

1er

2ème

3ème 



 

15.03.2017


 

10.02.2017

Saint  Joseph - Les 3ème sur la grille de départ

Le collège Saint-Joseph participe pour la deuxième année consécutive au concours national « Course en cours ». Les 97 élèves de 3e sont sur la ligne de départ depuis le début de l'année scolaire. Ils vivent à 100 à l'heure ce projet pédagogique et interdisciplinaire. 

La « Course en cours », dispositif pédagogigue créé en 2006, est axée sur les sciences et la technologie. Le principe : tout au long de l'année scolaire, les collégiens et lycéens créent leur propre écurie de bolide électrique. Pour ce faire, ils utilisent les mêmes outils et processus que les ingénieurs et professionnels de la course automobile.


« Apprendre à travailler ensemble »

Cette année, 8.000 élèves participent à ce concours national, imaginé par Dassault Système et soutenu par Renault et l'Éducation nationale. Du côté du collège Saint-Joseph, le projet est porté par Steven Diquelou, professeur de technologie. « Nous avons formé seize équipes mixtes de six à sept élèves. Chacune doit créer une écurie de course automobile de A à Z. Il s'agit certes d'un projet en partie virtuel puisqu'il s'agit de modèles réduits. Mais la démarche est bien réelle ». Les élèves vivent donc au rythme de leurs voitures. « Ils ont imaginé un véritable stand et doivent concevoir, fabriquer, tester et faire courir leur mini-voiture lors des épreuves grandeur nature », complète l'enseignant. En marge, il leur faut donc enfiler les costumes de commerciaux pour démarcher des sponsors, de publicitaires, produire une vidéo de promotion, d'informaticiens pour créer un site web. Voire de couturiers pour une tenue seyante. « Mais il leur faut surtout apprendre à travailler ensemble », souligne Steven Diquelou.

Le même sponsor qu'Armel Le Cléac'h
Le projet semble plaire puisque les élèves ne rechignent pas à travailler en dehors des cours. « Une à deux heures en classe, c'est trop peu pour aboutir ». Même si l'enseignant accorde quelques prérogatives à ses élèves. « Ils ont l'autorisation d'utiliser leur téléphone portable en cours. Mais c'est exceptionnel ».

Le professeur de technologie voit ses élèves progresser dans plusieurs domaines. « Chacun trouve sa place au sein de l'écurie, selon son domaine de compétences. Qu'il s'agisse de la bureautique, du dessin, de la communication, de la mécanique. Les équipes vont confier la construction de leur voiture à l'IUT de Rennes. Ce sera en bois léger tel le balsa ». Toutes, sauf une, qui a décroché le même sponsor qu'Armel Le Cleac'h. « Ces petits futés passeront par une entreprise de plasturgie ». 

Objectif grande finale

Car il ne faut pas oublier qu'il y a un concours et une course, d'où l'émulation. La première étape aura lieu au collège, où les 16 équipes seront départagées. Puis la finale régionale à Rennes et enfin, pour la première équipe bretonne, la grande finale à Paris en juin. « L'an dernier, nous avions fini deuxièmes à Brest », dit Steven Diquelou avec une pointe de regrets. « Chaque équipe doit présenter un concept original répondant aux problématiques contemporaines, tel le développement durable. Elles seront notées sur plusieurs critères, comme l'éco-conception, les connaissances techniques ou le marketing ». Puis viendra l'heure de l'évaluation du stand, de la soutenance orale, et enfin de la course proprement dite, sur une piste de 20 m.

La « Breizh Tutut » est au taquet

Tandis que certaines équipes ont un peu de retard à l'allumage, d'autres ont déjà embrayé la marche avant. C'est le cas de la « Breizh Tutut », qui se sent en avance sur le programme. Lucie, chef d'équipe, Ryan, l'ingénieur de conception, Clément, l'ingénieur de fabrication, Clara, la responsable d'essai, Manon, la responsable design et Mathilde, la responsable de la communication, croient dur comme fer en leur projet. « Chacun a son rôle dans l'écurie. À l'unanimité, nous avons choisi de reproduire une Bugatti Chiron », précise Lucie. Côté budget, la « Breizh Tutut » n'y est pas encore. « On vise les 2.000 € pour faire des t-shirts et pourquoi pas, nous aussi, avoir une voiture en plastique ». 

Pratique 
Pour sponsoriser une équipe, contacter Steven Diquélou. Mèl. steven.diquelou @stjo-fouesnant.net.


Cérémonie du 11 novembre
"Merci à ces deux jeunes filles qui ont su lire d'une voix claire le texte du secrétaire d'état aux anciens combattants et de la mémoire". Joël CHANDELIER - Correspondance Défense

ANNEE 2015-2016

21.06.2016 - En route vers le lycée...


12.01.2016 - Conférence sur le dessin de presse par Jean-Claude GARDES - Enseignant à l'UBO.

 

Dans le cadre du partenariat avec l'Archipel, deux classes de 3ème ont rencontré Jean-Claude GARDES qui a évoqué avec eux la caricature, son rôle, ses limites ; l'occasion pour les élèves d' évoquer les sujets sensibles souvent mis en image par les dessinateurs.


18 novembre 2015

Lancement de "Course en cours"

Les élèves testent leur temps de réaction sous les yeux des tuteurs et des enseignants !


Les classes de troisième du collège Saint-Joseph de Fouesnant sont inscrites au 10ème Grand Prix des collèges et lycées « Course en cours », pour la saison 2015-2016. Il s'agit d'une compétition nationale autour d'un projet transversal. Par équipe de 4 à 6, les élèves vont devoir imaginer, concevoir, dessiner, fabriquer, tester et promouvoir une mini-Formule 1 électrique. Pour ensuite s'affronter sur une piste de 20 mètres de long, lors de finales locale puis régionale, afin d'espérer accéder à la finale nationale fin mai.

Lundi, le collège a reçu Jean-Luc Boulanger, enseignant de génie mécanique de l'IUT de Rennes, responsable académique du projet. Il était accompagné de deux élèves de l'IUT, Thibault et Louis, tuteurs des 120 élèves de 3ème du collège participant au projet. Ils ont pu partager leurs expériences et leurs conseils.

Le but du projet est « d'ouvrir les yeux sur le post-collège et le post-lycée, explique Jean-Luc Boulanger, cela permet de créer des liens entre le secondaire et le supérieur ». Le travail d'équipe est hiérarchisé, comme dans une écurie professionnelle, avec un chef d'équipe, un ingénieur de conception, un ingénieur de fabrication, un responsable essais, un responsable style et design et un responsable communication. L'autonomie de chaque équipe est au coeur de la démarche. « On s'intéresse à tout le monde, n'importe quelle équipe peut aller au bout, cela permet de décloisonner la technologie », indiquent les professeurs.

Durant la semaine 2 au 9 mai prochain, les équipes vont subir plusieurs épreuves : le knock-out (course en 1 contre 1), la mesure du temps de réaction au départ et l'arrêt au stand, une soutenance, l'évaluation du stand à l'image d'une écurie de grand prix. Une seule équipe se qualifiera pour représenter le collège Saint-Joseph lors de la finale régionale.


Cérémonie du 11.11.2015 - FOUESNANT

"Je vous renouvelle mes remerciements pour votre participation à la cérémonie du 11 novembre. Félicitations aux 2 jeunes collégiennes, leur excellente diction dans la lecture du manifeste a été remarquée parmi les officiels. Bravo !"
Bien cordialement,
Joël CHANDELIER

Correspondant Défense - Ville de FOUESNANT



ANNEE SCOLAIRE 2014-2015


23 juin 2015 : matinée festive pour les élèves de 3ème 


Des élèves primés au Concours de la Résistance